11 choses à savoir pour bien chiner

11 choses à savoir pour bien chiner

Acheter des objets d’occasion/de seconde main nécessite d'avoir l'œil.

L'adrénaline de réussir à trouver une pépite parmi tout ce qui se trouve en magasin d'occasion est la meilleure sensation. On part à l'aventure à chaque fois !

Pour ceux qui ont un budget à ne pas dépasser, ceux qui veulent consommer différemment en réutilisant des objets déjà produits ou ceux qui aiment tout simplement une décoration unique pour leur intérieur, voici 11 conseils pour vous aider à trouver des trésors de seconde main.

  • Définir un budget.

Bien évidemment, le meilleur moyen de trouver des objets de seconde main de qualité et pas cher, c'est de se rendre dans des vide-maison, de faire les brocantes ou les ressourceries. Mais ça ne veut pas dire que vous ne dépenserez rien si vous ne faites pas attention ! En achetant plusieurs petits objets à 1 ou 2 euros, la note peut vite grimper sans vous en rendre compte ! Donc, avant de vous lancer éperdument dans la chasse aux objets, fixez-vous un budget à ne pas dépasser et une marge de manœuvre si vous avez un coup de cœur. Le mieux c'est d'avoir des espèces sur soi, afin de ne pas être tenté de retirer en CB lorsque vous allez croiser le premier distributeur. Il est plus simple de suivre ses dépenses de cette manière, et de toute façon, certains vendeurs n'acceptent que les espèces.

  • Garder un esprit ouvert

Le plus amusant dans la brocante, c'est qu'on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Il ne faut pas trop se fermer mais plutôt se laisser guider par les coups de cœur du moment, c'est souvent comme ça que l'on fait les meilleurs achats !

  • Ne pas hésiter

Si vous voyez quelque chose qui vous plaît vraiment lors de votre virée shopping d'occasion, il ne faut pas hésiter trop longtemps pour l'acheter, au risque de voir votre objet partir dans les mains du prochain intéressé... de toute façon, c'est toujours moins cher qu'en magasin de décoration et puis ici, les objets ont une âme, ils ont déjà vécus. Si vous flashez sur un objet que vous en pouvez pas ramener de suite dans votre voiture, n'hésitez pas à demander aux employés de vous le réserver le temps de revenir le chercher, au lieu de prendre le risque de ne plus le retrouver la prochaine fois. Il n'y a rien de pire que des regrets, croyez-moi...

  • Laisser libre court à votre imagination

Il est plus facile de trouver une pépite parmi tout le reste lorsqu'on ne se crée pas de barrières. Il faut garder en tête que chaque objet peut être détourné dans son utilisation ou son esthétique, ce qui devrait être plus facile à voir si vous vous vous laissez guider par votre imagination.

  • Se préparer à toute éventualité

Vous ne savez pas quand vous allez passer à côté d'un trésor sur le bord de la route, qu'un vide maison de quartier s'organisera à la dernière minute ou qu'on vous proposera un objet gratuitement et qu'il sera impossible de dire non. Gardez un mètre, des sangles d'attache et une vieille couverture dans le coffre de votre voiture. De cette façon, vous n'aurez plus jamais d'hésitation lorsqu'il s'agira de sauver de la déchèterie une superbe chaise ou une enfilade et de la ramener à la maison.

  • Aller là où l'occasion est certaine

Il est vrai que vous pouvez trouver n'importe où une superbe affaire. Mais il est plus probable que vous tombiez sur votre prochain trésor dans un endroit, une ville, un magasin, où les gens ont des moyens. je m'explique... il y aura toujours des plus beaux vêtements en friperie, des meubles de qualité ou des décorations qui sortent de l'ordinaire dans des villes où les gens ont de l'argent. Car ils peuvent facilement acheter de beaux objets mais facilement les remplacer aussi. Et qui sait...cela peut être rentable de se rendre dans les lieux de fortes affluence et avec beaucoup de roulement de stock pour les magasins.

  • Connaître ses limites

Généralement, les objets de seconde main nécessitent un peu d'amour et d'huile de coude pour leur redonner tout leur éclat. Parfois, plus que prévu. Dans ce cas, soyez sûr que vous êtres prêt et capable d'effectuer le travail de rénovation sur un meuble. Si c'est une première pour vous, il est préférable de commencer avec des objets simples à upcycler. C'est logique, il est plus facile de peindre un petit meuble d'entrée sans prendre de risques de le détériorer qu'un grand miroir doré.

  • Passer son chemin sur ce qui n'est pas raisonnable

Pendant que la majorité des pièces de seconde main sont rattrapables avec un coup de ponçage ou de peinture et quelques points de colle, certains objets demandent vraiment plus d'attention. Laisser tomber tout ce qui pourrait être au delà de vos compétences en pensant le remettre à plus tard...car c'est souvent comme ça qu'on se décourage et qu'on laisse au placard notre "chantier". Tout ce qui pourrait manquer, qui serait vraiment abîmé, ou avec une forte odeur pour les tissus...n'est jamais très conseillé à acheter. Refaire le tissu d'une chaise de salon peut s'avérer être un chouette DIY, mais lorsqu'il s'agit de retapisser un fauteuil entièrement, mieux vaut s'en remettre à un professionnel.

  • Vérifier la qualité et l'état de l'objet

Je ne le répèterai jamais assez : vérifier toujours l'état des tissus et la structure globale sur le mobilier de seconde main que vous achetez. Les ressourceries et vendeurs sur les brocantes ne peuvent pas garantir la propreté et l'état impeccable de ce qu'ils vendent... c'est à vous de vérifier. Une tâche, une odeur, un défaut... prenez le temps d'observer. Et nettoyer toujours vos objets et mobilier avant de les installer chez vous.

  • Faire ça souvent mais pas outre mesure

Cela demande de la patience et de la persévérance pour trouver des objets qui valent le coup en seconde main. Ce qui veut dire que vous devez vous rendre régulièrement sur vos différents spots de chine. Cependant, faites attention à ne pas franchir la limite du déraisonnable et à vous retrouver avec énormément d'objets qui remplissent votre maison ! On ne se rend pas tout le temps compte mais apprenez à résister à l'envie de tout acheter juste parce que ce n'est pas cher ou que vous aimez l'objet. Si vous n'avez plus de place, un jour ou l'autre, ce sera à vous de revendre vos trouvailles chinées. Pas sûr que cette partie là vous plaise...vu le temps et l'énergie que cela demande.

  • Connaître son style

Oui, combiner une variété de styles de décoration donnera du cachet à votre maison si c'est fait correctement. Mais essayez de garder en tête votre style global, celui qui convient à votre décoration, à vos habitudes et à vos goûts. Si la réponse à la question "est-ce que je verrai cet objet chez moi ?" est non, alors laissez-le pour le prochain.

 

Si en lisant cet article, vous vous dites que cela représente quand-même beaucoup de boulot et de précautions à prendre, vous pouvez retrouver tous les objets chinés que j'ai sélectionné pour vous juste ici : www.chineo.fr ou sur mon compte Instagram @chineofrance !

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.